Heure Vagabonde - Conseil et organisation de voyages

Slideshow Image 1
Slideshow Image 2
Slideshow Image 3
Slideshow Image 4
Slideshow Image 5
Slideshow Image 6
Slideshow Image 7
Slideshow Image 8

Approche de la vie nomade

Découverte des spécificités de la vallée du Ferghana et immersion en toute liberté dans la vie nomade Kirghize

Durée : 12 jours
Période : de mai à septembre

De l'autre côté de la frontière, toujours à l'Est, sur la Grande Route de la Soie, le Kirghizistan  est une étape intéressante par sa vie nomade, au sein de paysages exceptionnels : montagnes (chaînes du Pamir, Monts Célestes, Pic Lénine culminant à 7495 m), steppes, canyons, lacs profonds aux eaux turquoises...

Hébergés dans des yourtes au bord d'un lac encerclé de montagnes, rayonnez à votre guise et en toute liberté à pieds ou à cheval. Vous allez saisir le sens de l'hospitalité unique du peuple kirghize, un héritage ancestral...

Le Kirghizistan est une destination équestre de toute première qualité. Assistez à des courses de chevaux, à des matchs de "bouzkachi" (sorte de Polo à cheval) et toutes sortes de jeux équestres.

Au Kirghizstan, "Le cheval est l'aile de l'homme", lui aussi évolue en totale liberté sur son territoire. D'une rusticité et d'une endurance exceptionnelle, ces chevaux vivent toute l'année entre 2000 et 5000 m d'altitude.

L’une des plus belles régions d’Ouzbékistan, authentique, est certainement la vallée du Ferghana, vallée d’or, baignée de jardins en fleurs, encerclée de montagnes. Cette vallée ressemble à un « berceau de la civilisation ». Sa principale culture est celle du coton. Profitez de la récolte, au mois de septembre et assistez les villageois. Partez à la découverte de cette plaine alluviale fertile et de sa richesse artisanale historique.

Suivez le processus de fabrication de l’étoffe précieuse. Ici, les traditions des maîtres tisserands, la production de céramiques, la sculpture sur bois et autres arts anciens reflètent le mode de vie des habitants de la vallée.

 

PROGRAMME

Jour 1 :
Europe- Tashkent

Vol pour Tashkent avec Turkish airlines.

Jour 2 :
Tashkent – Richtan

Accueil à l’aéroport par votre guide francophone, le matin tôt et transfert en maison d’hôtes pour un repos et un petit déjeuner.

Puis direction la vallée du Ferghana en voiture.

A seulement une demi-journée de Tachkent, la vallée de Fergana nous permet de découvrir une situation idyllique. Le temps de la récolte, en septembre et en octobre, le coton est de bonne qualité, les champs s'animent. Les cueilleuses. sont habillées de robes traditionnelles bariolées qui brillent dans les champs, un vrai spectacle ! Elles remplissent leurs sacs de coton suspendus à leur cou et fixés autour de la taille tout en entonnant des chansons traditionnelles. Essayez donc de cueillir le coton, les paysans sont des gens cordiaux et très joviales, ils seront heureux de vous montrer comment faire.

Route pour Rishtan par le col Kamcthik. Déjeuner sur la route. Arrêt à Kokand qui doit son nom au puissant khanat (principauté) qui au 19e siècle étendait son pouvoir de la vallée de Fergana à Tachkent et aux steppes kazakhes. La ville dispose un certain nombre de bâtiments historiques datant du 19e siècle qu’il ne faut pas manquer :
• La mosquée Djouma
• Le Palais Khoudayarkhan
• La necropole Dahmai Shohon
• Arrivée au village Rishtan. Installation chez le potier Usto Said.
• Dîner et nuit chez l’habitant.

Jour 3 :
Rishtan

La vallée de Fergana et la ville de Richtan en particulier sont célèbres par leur abondance de fruits, les abricots y seraient les plus sucrés.

Centre de poterie de l'Ouzbékistan Richtan expose ses céramiques, très populaires dans le monde entier. Le peu de touristes qui visitent la ville sont indéniablement attirés par la céramique bleue claire de Richtan qui demeure une magnifique tradition nationale. Les artisans se transmettent les secrets de leur métier de génération en génération.

Notre ami, le potier Usto Said vous fait visiter son atelier, et nous fait découvrir sa réserve d’argile !

Saïd aide les familles défavorisées, dont les enfants veulent apprendre le français et également exercer le métier de potier. Son initiative a été très bien accueillie par la population et vivement encouragée par l’Association SOI (SOLIDARITE OUZBEKISTAN INITIATIVE) et par notre partenaire sur place. Said peut désormais transmettre son savoir.

Rencontre avec le professeur de français et ses élèves.

Déjeuner dans un tchaykhana (restaurant traditionnel ouzbèke comprenant des « tchorpoya » petites estrades à quatre pieds (cf : abécédaire des mots clés). On y déjeune assis en tailleur, à genoux ou comme cela nous semble le plus confortable. On y commande le plat que l’on veut. Il est également possible de cuisiner soi-même avec ses propres provisions !)

Balade dans les environs de Rishtan et visite du mausolée Rashidony, grand savant et théologien du IX siècle ayant élaboré le Code Civil de l’Islam qui perdure de nos jours.

Puis pour se mettre dans l’ambiance de la prochaine étape, rencontre avec une famille d’artisans kirghizs qui nous présentera l’élaboration d’une Yourte traditionnelle : le travail du feutre, le filage et le tissage de la laine, la fabrication de tapis aux couleurs et dessins traditionnels…

Dîner d’adieu en compagnie de notre hôte Usto Saïd.

Nuit chez l’habitant.

Jour 4 :
Rishtan – Marghilan – Osh

Le matin après le petit transfert à Marghilan, visite de la fabrique « Yodgorlik », répartie dans plusieurs bâtiments, où les soies « ikatées » sont tissées de façon traditionnelle. On peut suivre toutes les étapes du processus d’élaboration de la soie, du cocon au métrage de tissu.

Visite du bazar très animé de Marghilan. 
Puis, en route pour la ville d’Och, ancienne capitale d’Asie Centrale. Formalités de douanes. Changement d’équipe. Accueil kirghize !

Arrivés à Och, surnommée la « capitale du Sud » du Kirghizistan, nous découvrons le bazar très coloré et ses “chaï khanas” (maisons de thé). Dégustation de chachliks (brochettes de viande), boissons et autres plats locaux sur une terrasse plaisante. Dans l’après-midi, visite de la yourte à trois étages dédiée à la reine Kurmajan Datka, et du musée ethnologique. Promenade sur une charmante colline située au cœur de la ville, offrant une belle vue panoramique. Cette colline du nom de « Suleiman Too », signifiant trône de Salomon, découle d’une légende selon laquelle le roi-prophète y avait fait étape et prié au XVIème siècle.

Si Och n'offre pas de curiosités particulières, hormis sont bazar et sa colline, elle reste un point de départ pour se rendre dans de nombreuses régions du pays. Dans cette cité verdoyante, la plupart des bâtiments ne dépassent pas deux étages avec une vue imprenable sur les montagnes et les steppes environnantes. Och est essentiellement peuplée par des Ouzbeks révélant le découpage arbitraire des frontières en Asie Centrale.

Nuit en maison d’hôtes.

Jour 5 :
Osh-Kazarman (270 km)

Puis route pour le village de Kazarman, à travers de forêt de noyers d’Alexandre le Grand. Déjeuner en cours de route.

Etape au village Kazarman, installation chez l’habitant, balade dans le village.

Une halte bien sympathique pour couper le long trajet entre Och et le lac Song Koul.

Diner et nuit chez l’habitant.

Jour 6 :
Kazarman –Song Koul (Songkul) (180 km)

Le matin transfert Song Koul. La route longe le long de la rivière Naryn, avant de monter en serpentin par le col Moldoo Ashu, pour arriver au lac Song Koul.

Le lac Song-Köl est un splendide lac de montagne perché à plus de 3000 m et situé au centre du Kirghizstan, pays de montagnes, oasis de lacs et d'alpages surplombant les grandes steppes de l'Asie Centrale. Les couleurs changeantes du lac de près de 20 km de large, passent du turquoise à l’indigo en quelques secondes, au gré du temps. Le lever du soleil y est sublime ! De juin à septembre, les yourtes des bergers s’égrainent tous les kilomètres sur les prairies du rivage. En été, ses rives servent de pâturage à plus de 3000 chevaux. La faune sauvage est très riche : plus de 60 espèces d'oiseaux y nichent, notamment des oies des montagnes. On trouve également des loups, léopards des neiges, bouquetins, marmottes et divers reptiles.

C'est au coeur de ce paysage exceptionnel que vous aurez l'occasion de vous balader à cheval, en toute liberté sur les chemins empruntés jadis par les caravanes de la Route de la Soie. Un vagabondage au plus proche du quotidien des habitants demeuré intact depuis des siècles.

Installation dans un campement de yourte pour 4 nuits.

Après le déjeuner, balade de yourtes en yourtes et rencontre avec les nomades. Possibilité de goûter du lait frais après la traite des juments.

Diner et nuit sous la yourte.

Jours 7-8-9 :
AUTOUR DU LAC SONG KOUL

Journées libres.

Vous avez la une occasion unique de rayonner en toute liberté autour du lac. A partir de votre campement de yourtes, vous pouvez faire des balades à cheval, contempler la beauté des paysages, taquiner les poissons du lac, faire de la randonnée pédestre vers les sommets des chaines de montagnes, découvrir dans les environs le caravansérail de Tash Raba et le champ de pétroglyphes de Saïmali Tash.

Jour 10 :
Song Koul - Kyzyl Oi (150km)

Après le petit déjeuner, nous quittons les alpages du lac de Song Koul pour un transfert jusqu’au village de Kyzil Oy. Descente du canyon aux tons ocres qui nous mène jusqu’au village très typique de Kyzyl Oï. Balade dans le petit village et rencontre avec ses habitants fiers de nous faire visiter leur école.

Diner et nuit chez l’habitant.

Jour 11 :
Kyzil Oy-Bishkek (250 km)

Après le petit déjeuner, en route pour Bihskek.

Située au centre de la vallée de Chuy, au pied de la chaîne Kirghize Ala Too, à 750 m d’altitude, Bichkek est la capitale, le centre politique, économique, scientifique et culturel de la République de Kirghize. La ville compte environ 1 million d’habitants.

Arrivée vers midi. Visite du bazar de « Osh », le plus grand de Bishek. Balade sur la place centrale de la ville.

Diner et nuit en maison d’hôtes à environ 4 kilomètres du centre-ville

Jour 12 :
Biskek – Aeroport Manas – Europe

Transfert à l’aéroport international Manas. Envol pour l’Europe avec Turkish Airlines.

 

PRIX par personne :

Base de voyage à personnaliser pour 2 à 8 participants : à partir de 1 840 euros
• Prix par personne sur base de 2 : 2 420 euros
• Prix par personne sur base de 7 à 8 : 1 840 euros

Ce budget comprend :

• Vol international et taxes aéroports
• Transport (véhicule adapté à la taille du groupe)
• Encadrement : Guide francophone et chauffeurs dans la partie ouzbèke, chauffeur anglophone dans le Kirghize, sans guide et en toute liberté.
• Hébergements, chez l’habitant, en camps de yourtes, en maison d’hôtes, en chambre double/twin
• Repas en pension complète (pour le déjeuner, pique-niques à disposition lors de vos balades autour du lac Song Koul)
• Toutes les entrées dans les musées et monuments

Il ne comprend pas :

• Le visa (70 euros)
• Assurance individuelle
• Location des chevaux (location journalière : 15$-20 $ environ/pers)
• Supplément chambre individuelle
• Pourboires, boissons et dépenses personnelles

AddThis Social Bookmark Button
Vous êtes ici Destinations & Circuits i Voyages en Asie Centrale i Découverte de la vallée du Ferghana