Heure Vagabonde - Conseil et organisation de voyages

Slideshow Image 1
Slideshow Image 2
Slideshow Image 3
Slideshow Image 4
Slideshow Image 5
Slideshow Image 6
Slideshow Image 7
Slideshow Image 8

Myanmar - Voyage à la carte

Autour du lac Inlé dans un charmant bungalow sur pilotis

Le Myanmar (Birmanie jusqu'en 1989) reste une contrée mystérieuse coupée du monde, qui recèle certains des sites les plus féeriques. Le majestueux lac Inle niché dans les montagnes de l'État Shan vous invite à la spiritualité. Dans une maison sur pilotis, vivez au rythme des Inthas « ses fils du lac », qui utilisent une pirogue pour cultiver leurs plants flottants.

La meilleure période pour s’y rendre :

Climat tropical de mousson avec une saison sèche plus « fraîche » de novembre à fin avril et une saison humide plus chaude de mai à octobre. Dans les plaines et particulièrement sur les côtes, les températures sont élevées tout au long de l'année, mais elles sont les plus chaudes entre mi-février et mi-mai. Les températures sont moins élevées dans les collines. La saison sèche est particulièrement un peu plus fraîche dans le Nord.

Les documents :

Passeport valable 6 mois après la date retour. Visa obligatoire : sa demande s’effectue à l’ambassade 2 mois avant le voyage. Comptez un délai d'une semaine ainsi que 25 euros de frais pour un visa de 28 jours. Les mineurs doivent eux aussi avoir un passeport individuel. Tout visiteur, à son arrivée, doit déclarer sur un formulaire tous ses effets personnels (appareils photo, caméscope, bijoux...), à présenter de nouveau lors du départ.
Aucune vaccination n’est obligatoire, mais vérifiez la mise à jour de vos vaccins universels.
Se prémunir contre les piqûres de moustique et d'autres affections comme la dengue, en recrudescence.

La monnaie locale : La monnaie nationale est le kyat (MMK), divisé en 100 pyas. L’importation et l’exportation de kyats est formellement interdite. Le dollar US se change beaucoup plus facilement et à meilleur taux que l’euro. Il est beaucoup plus intéressant de changer ses dollars sur le marché parallèle (700 à 800 kyats pour 1 dollar) chez les commerçants (signalés par un panneau « FEC Exchange ») ou dans les hôtels, que dans une banque qui pratiquera le taux officiel  (6 à 8 kyats pour 1 dollar). En résumé, disons qu’il y a un taux officiel et un taux pratique.
Il n’est plus possible de payer par carte de crédit (pas de distributeurs non plus) excepté dans des villes comme Rangoon, Bagan, Mandalay et Sandoway, ni d’échanger des chèques de voyage. Il faut emporter suffisamment de dollars pour tout le séjour (billets en très bon état).
1 EUR = 9 MMK environ (taux officiel !)

Décalage horaire : Quand il est midi en France, il est 17h30 en hiver et 16h30 en été au Myanmar. Une demi-heure d’écart entre la Thaïlande et le Myanmar.

Langue parlée : Les trois-quarts de la population parlent birman. Pour le reste, on utilise d’autres langues de la famille sino-tibétaine, ex : le shan (11%), ou des langues austro-asiatiques comme le pegu, ou encore indo-iranienne comme le bengali, le népali… L´anglais est assez communément compris.

Calendrier des fêtes et festivals :

Rien n’est plus important aux yeux du peuple birman que de choyer leur pagode en organisant un Pwe (fête) avec concerts, processions multicolores, offrandes, courses, combats ou simples exercices d’expression orale. Ces « pagoda festivals » sont organisés les jours et nuits de pleine lune et tout particulièrement en octobre, et de janvier à mars.

4 et 12 janvier : Fête de l’Indépendance de l’Union du Myanmar proclamée le 4 janvier 1948 à Yangon et Nouvel an Karen. La fête équestre de Yangon offre une occasion unique de prendre part à la vie locale. Le Nouvel an karen est par ailleurs fêté le 12 janvier, tandis que les Môn célèbrent leur fête nationale à Mergui.

12 février : Fête des moissons et fête de l'Union.  Les membres des sept États de l’Union birmane revêtent leurs costumes traditionnels, en mémoire du traité signé en 1947, entre Aung San et les minorités ethniques du pays. Les « htamane » sont à l’honneur, des spécialités à base de riz gluant, de noix de coco et de gingembre.

2 mars : Fête paysanne. Les festivités joyeuses ont lieu aussi bien dans les campagnes qu’en plein cœur de Yangon.

27 mars : La journée des forces armées donne lieu à des défilés militaires à Yangon, et à de beaux feux d’artifice.

Mi-avril : Tingyyan, nouvel an birman et fête de l’eau. La civilisation birmane a préféré se référer à la place cruciale jouée par l’eau au cours de son développement. Celui du mont Popa fait l’objet d’un pèlerinage d’envergure nationale. C’est aussi le mois des mariages.

Mai : Anniversaire du Bouddha. Fête qui retrace les événements de sa vie sur terre, jusqu’à son accession au nirvana. Si vous vous trouvez à Yangon à cette période, ne manquez pas le beau spectacle des femmes portant l’eau dans des jarres jusque dans l’enceinte de la pagode Shwedagon.

19 juillet : Jour des Martyrs (assassinat d’Aung San et de ses ministres, 1947).

Août : Fête des Nats à Taungpyone. Les esprits sont de retour... Les deux frères Nats célébrés au cours de ce festival avaient perdu leur père, exécuté par le roi Anawratha (XIe siècle) pour un manquement à ses obligations. Ce festival donne lieu à de multiples spectacles et à une gigantesque foire.

Septembre : Fête de la pagode Phaung Daw OO au Lac Inle. On se doit de s’arrêter au lac Inle en septembre qui se transforme pour l’occasion en véritable scène de théâtre. Les bateaux représentent « karaweik », l’oiseau mythique. Les fameux rameurs « à une jambe » se rassemblent en une étonnante procession. Foire aux orchidées et aux fleurs dans la petite ville de Shwenyaung, près du lac Inle.

Octobre-novembre : Fête des lumières, pour célébrer le retour de Bouddha du ciel, danse de l’éléphant à Kyaukse, près de Mandalay. Tazaungmon donne lieu à une seconde fête des Lumières, le jour de la pleine lune.

AddThis Social Bookmark Button
Vous êtes ici Myanmar