Heure Vagabonde - Conseil et organisation de voyages

Slideshow Image 1
Slideshow Image 2
Slideshow Image 3
Slideshow Image 4
Slideshow Image 5
Slideshow Image 6
Slideshow Image 7
Slideshow Image 8

Le blog d'Heure Vagabonde

Les voyages en saison pour ce dernier trimestre 2017

Selon la saison, certaines destinations sont plus ou moins propices au voyage.
Trouver le bon moment pour partir c’est savoir combiner une météo clémente
avec une fréquentation touristique des plus basses,
tout en profitant des fêtes et festivals locaux.
Voici le premier volet de notre sélection des meilleures destinations
pour partir en voyage en octobre novembre et décembre 2017 :

ISLANDE

voyage-en-Islande-bonne-saison

Sortez des sentiers battus et faites un voyage en Islande en hiver, car à cette période, la « Terre de glace » comme on la surnomme est très peu fréquentée et présente un véritable spectacle de lumières et de couleurs. La saison touristique, très concentrée de juin à août est terminée. Si les excursions étaient plus variées (dès la fin septembre certaines routes et pistes sont fermées et de nombreuses infrastructures touristiques cessent leur activité saisonnière), les sites principaux étaient bondés… A vous les paysages immaculés dans une campagne enneigée. A savoir que la route circulaire n°1 n’est jamais fermée, elle fait tout le tour de l'île et donne un bel aperçu de tous les paysages de l'hiver islandais. A vous le spectacle des longs crépuscules tout en vous prélassant dans quelques bains chauds pour oublier la relative rudesse du climat. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, grâce à la présence du Gulf Stream, le pays échappe à l'influence des courants polaires de l'Arctique et offre des températures moyennes de-5°C, sauf à l'intérieur des terres où le froid continental peut être très rigoureux (jusqu'à -20 °C). La saison est également privilégiée pour observer dans le ciel nocturne la splendeur des aurores boréales, un phénomène qui survient surtout entre septembre et mars. A partir du mois de décembre, même si le jour se lève vers 11h et la nuit tombe à 16h45, l’effervescence des fêtes se fait sentir. Les Islandais célèbrent Noël avec profusion. Dans les rues très animées et illuminées, les buffets croulent sous l’agneau fumé, les perdrix des neiges et la viande de renne. C’est l’atmosphère unique de Noël en Islande !

COSTA RICA

voyage-en-saison-costa-rica

En octobre et novembre, c’est la saison verte qui domine le pays . Il pleut presque tous les jours, mais seulement en fin d'après-midi ou en pleine nuit. Globalement les journées sont très agréables et très ensoleillées. Les températures s’échelonnent entre 15 et 29°C. En raison des orages qui sévissent, certaines routes sont plus difficilement praticables. En contrepartie, la fréquentation touristique est réduite, et les américains ont déjà déserté la côte pacifique, beaucoup plus sèche que la côte caraïbe. C’est aussi la saison pour observer la ponte des œufs des grandes tortues de mer (jusqu’à fin octobre). Un spectacle unique ! Le 12 octobre, le carnaval de Limón offre une semaine de célébrations dans les rues avec des défilés de chars, des compétitions sportives, de la musique et des danses. C'est l’une des plus grandes fêtes du pays. Le 8 décembre, la fête de l'Immaculée Conception n’est pas en reste avec ses réjouissances et célébrations religieuses pour s’achever avec des feux d'artifice.

OUZBEKISTAN

voyages-a-theme-ouzbekistan

L’automne est une période très favorable pour envisager un voyage en Ouzbékistan. Evitez l’hiver et l’été. Sous ce climat excessivement continental, les écarts de températures, sont énormes. Jusqu’à - 30 en hiver et jusqu’à 45 °C en été. A Tachkent, jusqu’à la mi-novembre on peut prendre son petit déjeuner en terrasse et en manches courtes ! Même le mois de décembre est agréable. Les températures sont douces et clémentes. Seules les nuits en plein désert commencent à se faire froides. L'automne est aussi le temps des moissons et des marchés aux fruits frais. La fête des moissons de coton se déroule au mois de décembre et donne lieu à de nombreux matchs d’ « Oulak Bouzkashi », un jeu de cavaliers spectaculaire et surprenant, que l’on pourrait apparenter au polo, dans lequel les joueurs se disputent une carcasse de chèvre. Combats de lutte, de béliers et de coqs sont également au programme.

PHILIPPINES

sejour-a-la-bonne-saison-philippines

Le climat local est chaud, humide et tropical. La moyenne annuelle de température est d’environ 26 °C. Situées sur la trajectoire des typhons de l’Asie, les Philippines sont traversées par une vingtaine de cyclones chaque année de la mi-août à la mi-septembre. Ces typhons causent beaucoup de dégâts. La période la plus favorable pour découvrir les Philippines se déroule d’octobre à décembre, une belle saison intermédiaire où les pluies sont suffisamment modérées et laissent place au beau soleil et à des journées lumineuses avec un air frais beaucoup plus sec. Les visiteurs moins nombreux laissent place aux prix avantageux et il est toujours possible de faire de la plongée sous-marine car la température de l'eau de mer reste agréable et la visibilité très bonne. La fin de l’année est assez exceptionnelle avec son lot de fêtes et de festivals comme celui de « Makassar » à Bacolod sur l’île de Negros,

AddThis Social Bookmark Button
 

L'Avis des voyageurs

Un petit mot pour l'Heure Vagabonde au retour d'un voyage organisé sur-mesure en Tanzanie, dans le Nord en safari et sur les rives de Zanzibar :

voyage-safari-tanzanie

 

"Bonjour Sophie Je voulais vous remercier pour l'organisation de ce voyage en Tanzanie que nous avons adoré. Quel confort de ne rien avoir à gérer ! C'est un pays magnifique qui nous a donné envie d'en découvrir d'autres. Qui plus est, les tanzaniens sont des gens adorables. Nous sommes rentrés des souvenirs plein la tête. C'est à ce jour notre plus beau voyage ! Merci encore pour votre disponibilité. Bien à vous"

Anne-Laure P. , Paris, le 2 septembre 2017

Retour en images :

voyage-sur-mesure-Tanzanie sejour-eco-responsable-en-tanzanie

retour-voyage-personnalise-zanzibar

AddThis Social Bookmark Button
 

Une halte atypique et écologique dans une maison 100% naturelle

Lors d’un séjour itinérant en Andalousie, idéal en septembre, profitez d’une escale hors du temps dans une maison rurale écologique à l’environnement exceptionnel, située dans le parc des Alcornocales.

maison-de-charme-naturelle-andalousie

En venant de Cadix, vous emprunterez une belle route qui traverse le Parc Naturel Alcornocales situé dans la province de Cadix et de Malaga, en Andalousie. Ce parc occupe une superficie de 170.000 hectares, s’étendant vers le détroit de Gibraltar au sud, jusqu’au Parc Naturel de Sierra de Grazalema au nord. Sa particularité est de regrouper l’une des plus grandes concentrations de chênes lièges au monde ; l’Espagne produisant 30% de la production mondiale de liège.
Cet ensemble diversifié de chaînes de montagnes bénéficie d’un microclimat qui favorise la croissance d’une végétation propre aux régions tropicales. Aussi, l’humidité qui arrive de la côte, donne naissance à une flore très singulière, la laurisylve (laurier, madroño et zarzaparrilla), les charmes en fleur, les viornes et les houx… La principale responsable de cette richesse est l’eau. Des nombreuses rivières, ruisseaux et barrages approvisionnent la région, permettant la pêche, entre autres activités récréatives.

maison-rurale-andalousie canoe-riviere-sejour-andalousie

Dans le Parc National des Alcornocales, se trouvent également des nombreux villages : Jimena de la Frontera est surplombé par un château maure, Benalup-Casas Viejas est proche de la grotte de Tajo de las Figuras et ses peintures rupestres du néolithique, Castellar de la Frontera est une charmante petite cité enfermée dans l’écrin des murailles de son château, ou encore Alcalá de los Gazules.

Zoom sur notre hébergement "coup de cœur" :
De nombreux arrêts seront possibles sur cette route secondaire à l'écart des circuits touristiques, avant d’arriver à la « casa rural ». Vous vous retrouverez dans un hameau au cœur de la Sierra de Grazalema, dans un environnement verdoyant peuplé d’arbres fruitiers. Une oasis de verdure qui a l’avantage de border la rivière limpide Guadiaro où il est agréable de se baigner.

hamac-sejour-andalousie maison-ecologiaue-circuit-andalousie

Une excellente adresse, un paradis pour les randonneurs, les amoureux de la nature et de l’écologie, du bien-être et de l’authenticité.
Les propriétaires de cette maison d’hôtes vous accueilleront les bras ouverts et vous feront sentir comme chez vous. Les chambres rustiques à la décoration soignée, toutes personnalisées, sont ouvertes sur la nature pour mieux écouter les chants du cincle plongeur, du martin pêcheur, de la fauvette ou du pinson qui se cache entre les fougères.

chambre-gite-de-charme-andalousie hebergement-atypique-andalouise chambre-atypique-maison-rurale-andalousie

Les repas sont préparés avec amour tous les week-ends par une cuisinière passionnée qui aime à inventer de nouvelles recettes végétariennes.
Ici, on vous propose une excellente cuisine 100% bio. Les fruits proviennent du jardin, les légumes, du potager, dans lequel il est facile de se proposer pour y travailler.

jardin-bio-voyage-andalousie cuisine-bio-sejour-en-andalousie

Ce lieu rustique et créatif consacre une large place au bien-être. Dans des espaces à part, de nombreux soins à la carte vous sont offerts : grand Jacuzzi à l’Ozone, Spa, bains d’argile aux sels de magnésium, sauna, massages, thérapies naturelles. Vous aurez également l’opportunité de choisir votre activité : séances d’ostéopathie, méditation, naturopathie, hydrothérapie, yoga, tai-chi, chi kung, ateliers culinaires etc. Les propriétaires se feront un plaisir de vous conseiller la meilleure option en fonction de vos intérêts, du temps et du moment de l'année.

AddThis Social Bookmark Button
 

Le 16ème festival de « la soie et les épices » vient de s’achever
à Boukhara

Boukhara, magnifique ville d’Ouzbékistan demeure l'exemple le plus complet d'une ville médiévale d'Asie Centrale, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Située au carrefour de le Route de la Soie, elle vient de vivre l’effervescence de son festival : “ La soie et les épices “, qui s’est déroulé cette année du 26 au 28 mai 2017.

ville-de-bukhara-ouzbekistan sejour-en-ouzbekistan-sur-mesure

Pendant 3 jours pleins, Boukhara a laissé place à une grande foire artisanale exhibant les progrès de l'artisanat local, les riches traditions, le folklore coloré dans une atmosphère très épicée mais sous le ciel paisible de l'Ouzbékistan. C’était l’occasion de réunir des artisans de toute l'Asie centrale qui ont offert des master-classes et exposé leurs œuvres d'art, lors d’une grande exposition-vente de produits de soie (tapis, suzanis brodés au fil d’or, foulards), d’épices et préparations médicinales à base de plantes. Les maîtres bukhariotes étaient à l’honneur avec leur métier spécifique de la miniature, de la bijouterie, de la broderie d’or, de la ciselure, de la tapisserie et de la céramique de Guijduvan.

voyage-au-festival-de-boukhara-ouzbekistan sejour-artisanal-ouzbekistan

Le festival a débuté par un spectacle théâtralisé des caravanes, « Caravane des miracles », lors duquel des caravanes anciennes se dirigeaient du château d’Ark vers l’ensemble Labi Hauz. Chaque ruelle envahie par l’odeur des épices orientales et des nombreuses variétés de thé.

voyage-sur-mesure-ouzbelistan

Boukhara n'est pas devenu un l’hôte de ce festival par hasard. Depuis plus de 2000 ans, cette ville a été l'une des étapes principales pour les caravanes de la Route de la Soie. De par sa position stratégique l’ancienne Boukhara a contribué au renforcement des rapports économiques entre Orient et Occident.

AddThis Social Bookmark Button
 

La région de Kindia en Guinée, magnifique et paradoxale

De par sa situation géographique, Kindia est à la fois un centre commercial et un carrefour d’échange entre la capitale Conakry et les régions plus éloignées comme Télimélé ou la région de la Haute Guinée, attirant ainsi de nombreux visiteurs, particulièrement sur son marché... Ce coin magnifique de verdure offre des sites naturels exceptionnels, pourtant ignorés des touristes dans un pays peu fréquenté comme la Guinée.

sources-de-kilissi-kindia-voyage-en-guinee

Celle que l’on surnomme la capitale guinéenne des agrumes offre l’image d’une cité verte et vivante. Sa population avoisine les 403.120 habitants, dont 80% vivent de l'agriculture, installés sur une superficie de 8850 km². La nature a en effet doté la région de Kindia d’importantes potentialités agricoles. Celle-ci regorge de plantations d’ananas, de bananes, de maïs, d’igname, tomates, aubergines, manioc, sorgho… Ce n’est pas pour rien qu’elle est considérée comme "le jardin de la Guinée" qui rassemble de nombreux maraîchers qui viennent vendre sur le marché leur large éventail de produits.

Même si Kindia n’est située qu’à 135 km à l’Est de Conakry, nous la rejoignons en 4 ou 5 heures en taxi brousse après des embouteillages monstres à la sortie de la capitale et l’état de dégradation avancée de la route nationale. Comprimés à l’intérieur des véhicules, on transpire, on avale la fine poussière de latérite et on se fait balloter par la fréquence des nids de poules et des crevasses partout, qui obligent parfois les conducteurs à rouler sur la voie inverse au risque de percuter d’autres voitures. On est sidéré de voir les visages burinés et impassibles des personnes âgées silencieuses, qui elles aussi sont passagères et logées à la même enseigne que les autres, car cette route est une épreuve ou plutôt une sacré expérience ! Et lorsque nous nous extirpons de l’habitacle, les articulations sont douloureuses et la fatigue bien présente.

Dès notre arrivée, nous percevons la bourgade de province, assez aérée et, surtout ce qui frappe, c’est la verdure qui tranche avec la roche rouge. C’est beau, c’est coloré mais tous les bâtiments et notamment les infrastructures administratives ont l’air très vétustes. D’abord cette grande place de l’indépendance qui nous accueille, semble à l’abandon. Quand on se dirige ensuite vers le centre de la ville, nous sentons son cœur battre, là où le marché bat son plein quotidiennement. Coloré et plein de vie, Il y règne une ambiance incroyable et un désordre total dans le brouhaha et sous un soleil voilé, mais de plomb. De nombreuses motos taxis, moyen de transport le plus adéquat à Kindia, se faufilent entre les étals et les piétons qui vaquent à leurs occupations. On croise des regards souriants, les commerçants sont chaleureux et aussi curieux. Entre les grandes corbeilles de fruits et de légumes acheminées sur la tête des grandes et belles femmes qui rivalisent d’élégance avec leurs pagnes plus chatoyants les uns que les autres, nous ne savons plus où donner de la tête.

sejour-decouverte-marche-guinee sejour-a-kindia-guinee-verte

Dans ce marché, nous trouvons tout. Les fagots de bois descendus du Mont Gangan, les poissons séchés qui proviennent de l'autre bout de la Guinée maritime, le sirop de Kantgny, le riz de Wonkifong cultivé dans la mangrove, le sel de Coyah, le gombo de Kaali, la banane et l’avocat de Samaya, l’ananas et la mangue de Komoya, le petit piment, les huiles, l’agile, le karité, les tissus, le wax, le bazin, l’indigo, les perles… Les couleurs, les odeurs les saveurs, tout est fort !

AddThis Social Bookmark Button
 
Vous êtes ici Le Blog