Heure Vagabonde - Conseil et organisation de voyages

Slideshow Image 1
Slideshow Image 2
Slideshow Image 3
Slideshow Image 4
Slideshow Image 5
Slideshow Image 6
Slideshow Image 7
Slideshow Image 8

Costa Rica - Voyage à la carte

Découvertes volcaniques

Dans ce pays, il est possible d'observer un volcan comme le volcan Arenal, l’un des plus actifs du monde, de glisser suspendu à un câble au-dessus de la canopée, de plonger dans une piscine naturelle ou d’observer la ponte des tortues sur la côte caribéenne.

La meilleure période pour s’y rendre :

La saison sèche qui débute en décembre et se termine début mai. Cependant, à cette époque, les hôtels sont remplis de visiteurs canadiens et américains plus spécialement sur la côte pacifique. La saison verte est la saison humide : de mai à fin novembre, il pleut presque tous les jours, mais plutôt en fin d'après-midi ou en pleine nuit. À savoir que la côte pacifique est beaucoup plus sèche que la côte caraïbe.

En été pour nous, ce pays et continent d’une manière plus générale, est bien plus abordable que l ‘Asie (excepté pour l’Indonésie). Les orages sévissent parfois à la tombée du jour et la nuit, ce qui entraîne des problèmes de liaisons par la route. Mais globalement les journées sont très agréables. C’est aussi la saison pour observer la ponte des œufs des grandes tortues de mer (de juin à octobre). Un spectacle unique !

Les documents :

Les ressortissants de l'Union européenne, les Suisses et les Canadiens peuvent séjourner 3 mois au Costa Rica sans visa. Il leur suffit de présenter un billet d'avion aller-retour et un passeport valable 6 mois.
Il n’y a pas de vaccin obligatoire, mais il est conseillé d'être vacciné contre les hépatites A et B, la typhoïde, le tétanos, la diphtérie.
En raison de la vétusté des canalisations et de la pollution des cours d'eau, il est recommandé de consommer de l'eau en bouteille surtout dans la capitale et sa banlieue. La dengue est en progression. Protégez-vous contre les moustiques, plus particulièrement sur la côte caraïbe.

La monnaie locale : La monnaie officielle est le colon costaricain (CRC), monnaie indexée sur le dollar. Il est plus avantageux de partir avec des dollars américains en espèces. Sur place, les euros ne sont changés que dans de rares banques (dont une à l’aéroport international de San José qui pratique un taux de change prohibitif). Pour convertir ses dollars, on a plusieurs options : banques, bureaux de change, hôtels et certains magasins. Les cartes internationales de crédit (Visa, American Express, Eurocard-Mastercard) sont acceptées dans les villes.  
1,00 EUR = 706 € CRC

Décalage horaire : Heure d’été moins 8h (midi au Costa Rica = 20h en France). Heure d’hiver moins 7h

Langue parlée : L’espagnol est la langue officielle. L’anglais est généralement compris dans les secteurs touristiques. La plupart des Noirs caribéens parlent le créole anglais. Les langues indiennes sont pratiquées dans des régions reculées, principalement le « bribri », parlé par quelque 10 000 personnes.

 

Calendrier des fêtes et festivals :

Les manifestations populaires et religieuses sont nombreuses et variées au Costa Rica. Entre les Corridas costariciennes (rodéo et corrida sans mise à mort, jeux d'esquives), les jours fériés, les défilés de chevaux et fêtes de quartiers, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Semaine du 25 février : Festival de l’énergie solaire autour de l’ancien nouvel an maya.

19 mars : Fête de Saint Joseph, saint patron de la capitale. San José est célébré à l’échelle nationale par les Catholiques. C’est un jour férié officiel dans la capitale et le jour du festival de l’Orchidée. Concerts en plein air dans le centre-ville.

Avril : Semaine Sainte. La passion du Christ et sa mort sont reconstituées à travers des processions dans tout le pays. À cette période a lieu le pèlerinage d’Ujarrás : des centaines de croyants parcourent à pied la distance entre Cartago et les ruines de la plus ancienne église du Costa Rica

11 avril : Fête du héros Juan Santamaría à Alajuela (défilés, fêtes, concerts…), qui a combattu jusqu’à la mort les troupes de William Walker lors de la guerre contre les flibustiers américains en 1856. C'est aujourd'hui un jour férié où l'on commémore sa mort.

Du 15 au 21 avril : Festival international d’art à San José (théâtre, danse, musique…).

15 mai : San Isidro, fête des travailleurs. Toutes les villes portant le nom du saint patron des paysans font la fête (bénédiction du bétail et des récoltes, foire agricole, combats de taureaux).

16 juillet : Fête de la Vierge de la mer à Puntarenas. L’occasion d’observer des bateaux de pêcheurs décorés, des yachts ainsi qu'une régate de voiliers dans le golfe Nicoya. Multitudes d'animations ce jour.

1 août : Fête de la Vierge des anges ou Vierge noire. La fête de la Nuestra Señora de Los Angeles, patronne du pays donne lieu à un impressionnant pèlerinage de 27 km de San José à Cartago (plus d’un million de pèlerins) .

15  septembre : Fête de l’indépendance. À cette occasion, la torche de la Liberté est apportée du Nicaragua par des étudiants qui, la veille, se relaient en courant. La torche arrive à Cartago avec l’équipe costaricaine de relais en fin d'après-midi du 15. Les écoliers défilent en fanfares un peu partout dans le pays.

12 octobre : Carnaval de Limón. Une semaine de célébrations dans les rues avec des défilés de chars, des compétitions sportives, de la musique et des danses. C'est l’une des plus grandes fêtes du pays.

8 décembre : Fête de l'Immaculée Conception. Réjouissances et fêtes religieuses dans tout le pays ainsi que des feux d'artifice.

Sur la péninsule d’Osa, les Nuits de la pleine lune sont l’occasion de diverses manifestations sur la plage de Cocalito.

AddThis Social Bookmark Button
Vous êtes ici Accueil